[Séminaire] – MILAFI : Présentation critique de l’approche Silent Way – 7 avril 2020

Séminaire de réflexion sur l’accueil, la formation et l’insertion des publics migrants

Laboratoire ICAR et Labex ASLAN

    

 

Responsable : Véronique Rivière (veronique.riviere@univ-lyon2.fr)

Qu’est-ce que MILAFI ?

MILAFI est un séminaire de réflexion et d’échanges sur la formation linguistique et culturelle des personnes installées récemment, de longue date ou en cours d’installation sur le territoire français. Il souhaite mieux faire connaitre les différentes contextes de formation, les formes variées d’interventions auprès des publics en matière d’apprentissage du français, mais aussi réfléchir aux enjeux politiques, sociolinguistiques, psychologiques et didactiques de la formation linguistique des adultes non ou peu francophones.

Le séminaire est thématique et ouvert librement à toute personne intéressée, mais nécessite de s’inscrire obligatoirement.

 

Le prochain séminaire MILAFI  aura lieu :

le mardi 7 avril 2020, de 13h à 15h,
en salle D2-177, site Descartes de l’ENS de Lyon.

Multimodalité et enseignement du FLE : Présentation critique de l’approche Silent Way

Le Silent Way est une approche pour l’enseignement des langues étrangères créée dans les années 60 par Caleb Gattegno, mathématicien et pédagogue. Rangée dans les approches dites « non conventionnelles » en didactique des langues (CUQ et GRUCA, 2005 ; ASDIFLE, 2008), le Silent Way se veut néanmoins innovant grâce à son caractère hautement multimodal. En effet, aidé par un matériel propre à l’approche, l’enseignant a recours principalement aux gestes pour enseigner les éléments de la langue et se doit de parler le moins possible. Les objectifs de cette posture sont multiples :

–  Placer les apprenants au centre de l’enseignement-apprentissage de la langue.
–  Impliquer les apprenants dans l’apprentissage de la langue en réinvestissant le rôle de la kinesthésie dans les apprentissages.
–  Favoriser la rétention des éléments de la langue grâce à la multimodalité.

En s’appuyant sur mon mémoire de Master 2 et mon étude doctorale en cours, je m’attacherai dans un premier temps à situer l’approche dans son contexte historique et social afin de mieux comprendre les principes qui sous-tendent la pensée Caleb Gattegno (Gattegno, 1976 ; 1984). Dans un second temps, j’alternerai entre théorie, pratique et temps d’échange afin de développer une pensée critique vis-à-vis de l’approche (présentation des outils, pratiques d’enseignement). Enfin, je réfléchirai de façon plus générale aux apports d’une approche comme le Silent Way pour l’enseignement-apprentissage du français langue étrangère.

Aurélie MARISCALCHI est doctorante en didactique des langues au Laboratoire Lidilem (Laboratoire de linguistique et didactique des langues étrangères et maternelles) à l’Université Grenoble Alpes. Elle mène son travail de thèse avec l’association Actualis (convention CIFRE), sous la direction de Jean-Marc Colletta et co-encadré par Françoise Boch et Emilie Magnat. L’objectif de sa thèse est de tester l’efficacité et l’adhésion dans le cadre de l’approche Silent Way comme dispositif pédagogique auprès d’un public migrant apprenant le français.

→ Inscription obligatoire (Attention, places limitées à 40, merci de ne vous inscrire que si vous êtes sûr.e de venir) : https://doodle.com/poll/92vp38dwughqp298

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus