> Liens entre niveaux de maitrise du français et droit au séjour

Pour l’Etat Français, l’apprentissage du français constitue l’une des clés du parcours personnel d’intégration. Ainsi, aux termes de la loi du 7 mars 2016, la délivrance des titres de séjours (titre pluriannuel, carte de résident, naturalisation…) est aujourd’hui corrélée à la connaissance de la langue française :

– La progression vers le niveau A1 est nécessaire pour l’obtention d’une carte de séjour pluriannuelle
– Le niveau A2 est nécessaire, depuis le 7 mars 2018, pour obtenir la carte de résident
– Le niveau B1 oral est l’une des conditions de l’accès à la naturalisation


Pour identifier les conditions d’accès au niveau linguistique et les différentes modalités d’examen permettant de justifier son niveau de maîtrise du français pour ces démarches :
[FR] Conditionnement de l’accès aux titres de séjour et à la naturalisation au niveau de maîtrise du français 



Pour justifier de son niveau de langue française, il existe 2 grandes possibilités : passer un examen permettant de délivrer un diplôme (valable à vie) ou passer un test permettant de délivrer une attestation de niveau (valable 2 ans).
Pour en savoir plus sur les diplômes et tests de FLE (modalités d’organisation, différences, centres d’examens…) 



Pour savoir à quoi correspondent ces niveaux de langue (A1, A2, B1 oral…) :
– [FR] Zoom sur les premiers niveaux de langue du CECRL – de A1.1 à B2 
– [FR] Grille synthétique des premiers niveaux de langue du CECRL – de A1.1 à B2 


Vous avez une demande, une attente spécifique ?
Vous pouvez nous contacter via contact@parlera.fr

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus