[Formations] – Programme 2019-2020 des formations de Forum Réfugiés Cosi

Forum Réfugiés-Cosi est un acteur reconnu dans le domaine de l’accompagnement juridique et social des demandeurs d’asile, des réfugiés et des migrants. Dans un contexte de constante évolution du cadre réglementaire, des dispositifs, des conditions d’accueil et d’arrivée des demandeurs d’asile, réfugiés et migrants en Europe et en France, des parcours d’exil de plus en plus éprouvants, leurs formations vous accompagnent pour vous permettre d’actualiser, d’adapter votre pratique et de renforcer vos compétences.

Les formations de Forum Réfugiés-Cosi sont ouvertes à toute personne salariée, bénévole, demandeuse d’emploi, étudiante… selon un calendrier établi et un mode d’inscription individuel.


→ Découvrir toute l’offre de formation (programmes établis et modalités de formation sur mesure) :
http://www.forumrefugies.org/missions/centre-de-formation

[Outil] – Une nouvelle version de l’application « Happy FLE » est parue !

Lancée il y a un an, une nouvelle version de l’application vient d’être publiée pour répondre encore plus près aux besoins des primo-arrivants, en créant un premier parcours, adapté aux personnes ayant un niveau infra-A1 !

Cette application pilotée par le programme d’intégration Accelair de Forum réfugiés-Cosi, permet de découvrir la langue française à travers des situations de tous les jours. La plateforme est disponible gratuitement sur tous les smartphones.

Écrire un sms, lire un plan ou des panneaux de signalisation, comprendre une annonce dans les transports, une ordonnance médicale ou des documents administratifs, faire ses courses… L’application Happy FLE permet aux primo-arrivants, débutants en français, de découvrir les bases du français à travers des situations de tous les jours.

L’outil a été conçu avec des réfugiés pour faciliter leurs parcours d’insertion et les aider à apprendre le français dont ils ont besoin. Happy FLE permet de compléter la formation mais ne remplace pas le face à face pédagogique.

 

La nouvelle version de l’application contient 250 exercices, créés par les professeurs de français langue étrangère, et 150 mots à gagner, répartis en six thèmes : les transports, l’environnement, la santé, les achats, le logement et l’administration.

Le temps de connexion journalier est toujours bloqué pour inciter les personnes à pratiquer le français un peu chaque jour plutôt que beaucoup rarement. Des défis, avec des questions concrètes, sont proposés quotidiennement à l’utilisateur qui évolue à son propre rythme. Il choisit ainsi le temps qu’il souhaite y consacrer, de cinq à 20 minutes par jour. Happy FLE s’adapte en temps réel à chaque individu, selon ses difficultés, ses facilités et permet un apprentissage à plusieurs vitesses.

En développant cette nouvelle version d’Happy FLE, Forum réfugiés-Cosi a mis l’accent sur les images, le son (toutes les consignes sont désormais oralisées), les pictogrammes, la progression « pas à pas », la technologie d’adaptive learning pour que chaque lot d’exercices soit proposé en fonction des résultats obtenus lors des différents défis.

Cette application, gratuite, est disponible sur tous les smartphones. Elle ne nécessite ni inscription, ni connexion internet pour être utilisée.

L’application ne se substitue pas aux cours de français et ne remplace pas le face à face pédagogique : elle est un complément de formation. C’est une pédagogie actionnelle qui permet d’aborder simplement le français du quotidien et aide le réfugié à faire ses premiers pas dans la langue et dans la société françaises.

Plus d’informations :
https://www.forumrefugies.org/happy-fle-application-gratuite-d-apprentissage-du-francais-dediee-aux-primo-arrivants

[Lettre d’infos] – Le Focus #6 est en ligne !

Découvrez le FOCUS, une lettre d’information trimestrielle assemblée par les Centres Ressources Illettrisme de la région Auvergne-Rhône-Alpes : vous y découvrirez des zooms sur l’actualité de leurs actions menées sur le terrain !

 

→ Pour télécharger les FOCUS  :

 

FOCUS #6 – Octobre 2019

 

Mais aussi :

–  Focus #5 – Juillet 2019
–  Focus #4 – Avril 2019
–  Focus #3 – Janvier 2019
–  Focus #2 – Octobre 2018
–  Focus #1 – Juillet 2018

 


→ Pour vous abonner à la publication des prochains FOCUS :

*Champ obligatoire

 

[Retour sur la JNAI] – Lutter contre l’illettrisme, oui mais comment ? Bourg-en-Bresse, 16/09

Aujourd’hui, 2 500 000 jeunes et/ou adultes actifs sont en difficulté avec les compétences de base (compétences en compréhension et/ou expression écrite, mathématiques, numériques…), ce qui peut freiner voire empêcher des actes de la vie quotidienne ou professionnelle. Les situations d’illettrisme sont dites « difficiles » à identifier et encore « taboues » dans notre société.

Choisir de réapprendre à lire-écrire-compter à l’âge adulte n’est pas une démarche facile : seulement 1% des personnes en situation d’illettrisme font la démarche de réapprendre à lire, écrire, compter à l’âge adulte.

Actuellement, les solutions d’accompagnement formatif sont trop peu nombreuses sur les territoires ou mal adaptées. Cependant, des acteurs mettent en œuvre des modalités d’accompagnement qui permettent des parcours remarquables.

 

Lundi 16 septembre 2019, les équipes des centres ressources illettrisme de l’Ain, de la Loire, du Rhône, ont profité des Journées Nationales d’Actions contre l’Illettrisme pour favoriser la mobilisation de nombreux acteurs (ADEA Formation, l’ADSEA01, ALPES Formation, ATELEC « Lettres pour l’Etre », la Chaîne des Savoirs, le Cinémateur, ELLIPPS, ESCAZAL-films, l’IFSI-CPA, la Ville d’Oyonnax) en participant, échangeant autour du thème : Lutter contre l’illettrisme, oui mais comment ?

 

 

 

 

 

 

 

 


→ 
Conférence de Anne Vinérier : « Entreprendre de réapprendre en situation d’illettrisme », avec la participation de 2 ambassadrices de la Chaîne des Savoirs, et l’organisme de formation ELLIPPS de Roanne

Cette journée de sensibilisation s’est déroulée le matin autour de la conférence « Entreprendre de réapprendre » d’Anne Vinérier, docteur en sciences de l’éducation, accompagnée de deux ambassadrices de la Chaîne des Savoirs de Roanne qui ont témoigné de leur parcours et des étapes, « des portes » à franchir, à ouvrir, pour passer de l’ombre à la lumière* et prendre la parole comme elles le font désormais.
(*en référence au mythe de la caverne de Platon, explicité en première partie de l’ouvrage d’Anne Vinérier)

 

→ Paroles d’acteurs : quelles propositions pour qui ? Zoom sur 4 actions qui permettent, chacune à leur manière, et auprès de publics divers (jeunes, demandeurs d’emploi, salariés…) de favoriser la littératie.

Durant la seconde partie de matinée des acteurs de l’accompagnement social et de la formation ont présenté des actions menées dans leurs structures pour permettre des parcours adaptés aux situations de salariés, jeunes sortis du système scolaire, femmes et hommes en insertion sociale et/ou professionnelle.
A cette occasion, Patrick, apprenant et administrateur de l’association ATELEC a témoigné de son parcours et des difficultés rencontrées pour passer lui aussi de l’ombre à la lumière. Le pôle numérique de l’ADEA-formation a témoigné de l’importance de la sensibilisation, de la professionnalisation des futurs conseillers médiateurs numérique, en vue d’adapter l’accompagnement aux usages du numérique en direction de personnes en situation d’illettrisme.