Passer un DELF ou un TCF pour ses démarches administratives (carte de résident / naturalisation) : quelles différences ?

Remise Des Diplômes, L'Université, La Malaisie ÉtudiantUne personne relevant du Français Langue Étrangère (FLE) peut avoir le souhait ou le besoin de faire évaluer son niveau de compétences en langue française, à l’écrit et/ou à l’oral, par exemple :
– afin de valoriser ses progrès et son niveau actuel aux yeux de ses proches,
– en lien avec un projet d’insertion ou d’évolution professionnelle,
– en amont de démarches administratives relatives au droit au séjour en France (carte de résident ou naturalisation)

Les Centres Ressources Illettrisme de la région Auvergne-Rhône-Alpes mettent régulièrement à jour (et créent !) les ressources à votre disposition, qui vous permettent de mieux comprendre le fonctionnement des niveaux, certifications de français, et de mieux informer, conseiller et orienter les publics que vous accompagnez, qui se posent ce genre de questions !

Naviguez parmi les Ressources pour connaitre les niveaux de langue du cadre européen, pour mieux comprendre les liens qu’il y a entre le niveau de maitrise du français et les démarches administratives (carte de résident, naturalisation) ou le fonctionnement des diplômes et tests de français qui permettent de justifier de son niveau (DELF /TCF : quelles différences ?)…

→  En savoir plus sur les TESTS et DIPLÔMES de Français Langue Étrangère

→  Liens entre niveaux de maitrise du français et droit au séjour

NOUVEAU [FR] – Passer un DELF ou un TCF pour ses démarches administratives
(carte de résident / naturalisation) : quelles différences ?



Vous avez besoin ou envie de passer un examen de français langue étrangère
(DELF, TCF, etc.) près de chez vous ?

Accéder au moteur de recherche des centres d’examens !

[Formation de formateurs] – DIFLES & DU DILA (Lyon 2) : les inscriptions sont ouvertes !

L’Université Lumière (Lyon 2) / Faculté des Lettres, Sciences du langage, Arts (LESLA) propose chaque année 2 DU (Diplômes Universitaires), qui sont des formations diplômantes destinées à des formateurs / futurs formateurs en inscription individuelle :

  • DU DIFLES
    DIDACTIQUE DU FRANÇAIS LANGUE ETRANGÈRE et SECONDE
    Diplôme Universitaire niveau Licence
  • DU DILA
    DIDACTIQUE : ILLETTRISME et ALPHABÉTISATION
    Diplôme Universitaire niveau Licence

Les deux formations sont programmées en alternance, sur deux semestres, à raison d’un vendredi par quinzaine sur une journée de 8 heures (sauf période de cours en tronc commun).

Lieu de formation : Campus “Porte des Alpes” (Bron-St Priest)

Programmation :
un vendredi par quinzaine de 9h à 13h & de 14h à 18h (sauf période de tronc commun, chaque vendredi, de début septembre à fin juin)

 

Date limite d’inscription : 30 août 2020
Début des cours : 11 septembre 2020

Coût de formation :
1 module = 700 €
2 modules = 1 200 € (1 350 € formation continue)

Voir la Plaquette DUDILA-DUDIFLES 2020-2021

[Eclairage] – Reconduction du dispositif PIAL : parcours d’intégration par l’acquisition de la langue (16-25 ans)

La Délégation Générale à l’Emploi et à la Formation Professionnelle (DGEFP) a prolongé le dispositif PIAL (parcours d’intégration par l’acquisition de la langue) en 2020, à hauteur des entrées 2019.

En Auvergne-Rhône-Alpes, il y a eu 227 entrées en PIAL en 2019, avec des entrées sont extrêmement dispersées au niveau géographique (seulement une demi-douzaine de Missions Locales ont dépassé la dizaine d’entrées de jeunes dans le parcours). A noter que le premier suivi trimestriel à fin mars fait état de 30 entrées, un chiffre qui n’a guère dû augmenter durant le confinement…

Pour rappel, sont éligibles au PIAL tous les jeunes de 16 à 25 ans révolus de nationalité extra-européenne séjournant régulièrement sur le territoire français :

  • remplissant les conditions d’entrée en PACEA (dispositif mobilisable par les Missions Locales)
  • pour lesquels une formation linguistique apparait nécessaire, avant d’intégrer un dispositif de droit commun, pour les accompagner dans leur insertion socioprofessionnelle ou, si leur situation le leur permet, d’accéder directement au marché du travail.

Pour en savoir plus sur la mise en œuvre du Parcours d’Intégration par l’Acquisition de la Langue (PIAL) :

Foire Aux Questions PIAL – DGEF/DAAEN – DGEFP – mai 2020
Référence : instruction du 25 septembre 2018 relative à la mise en œuvre du  PIAL

[Coronavirus] – Reprise de l’accueil en formation : outil d’aide à la décision

Le ministère du Travail a publié ses recommandations et conseils à destination des acteurs intervenant dans le champ de l’apprentissage et la formation professionnelle continue sous le titre « Reprise de l’accueil en formation : outil d’aide à la décision« .

Ce dossier comporte des recommandations et des conseils pour l’organisation des enseignements et la priorisation des publics et/ou des formations, le recrutement et l’orientation en formation et les modalités de diffusion des informations préalables à la reprise, en lien avec les financeurs et les entreprises.

Les contraintes sanitaires vont certainement amener à revoir les capacités d’accueil en formation. Un constat qui « conduit à devoir prioriser les publics accueillis en formation présentielle ou les formations elles-mêmes », souligne le ministère du Travail. La priorisation tient compte des publics suivants :  les publics qui n’ont pu suivre les cours à distance (notamment du fait de l’absence de matériel informatique, de ‘réquisition’ par l’employeur, de manque d’autonomie ou de difficultés d’assimilation et en cas de décrochage) ; les publics inscrits dans les formations préparatoires : prépas apprentissage, prépas compétences, formations savoirs de base et préparatoires ;  les publics qui ont « décroché », et qui ont rencontré des difficultés pédagogiques à suivre la formation à distance ».

→ Télécharger le dossier et en savoir plus

A NOTER : le ministère a également publié un guide des pratiques sanitaires du secteur de la formation professionnelle pour la reprise d’activité dans le contexte de pandémie du COVID-19 à télécharger ici 

Source : Ministère du travail / relais par ANLCI, mai 2020

[Outil] – IREPS : Cartes à parler pour les apprenants après la sortie du confinement


L’Instance Régionale d’Education et de Promotion Santé (IREPS) Auvergne-Rhône-Alpes a conçu un petit jeu de cartes pour faciliter le retour dans une activité sociale, de loisirs ou de formation après la période de confinement imposée en raison de la crise sanitaire du COVID 19.

L’objectif de ce jeu est d’aider les personnes à mettre des mots sur ce qu’elles ont vécu pendant le confinement, sur ce qu’elles projettent pour les jours et les semaines à venir ainsi que sur leurs émotions passées et actuelles. Ce jeu permet de dédramatiser une situation qui peut être relativement stressante pour certaines personnes en permettant aussi de voir l’aspect positif de la situation actuelle.

Public visé :
A l’origine ce jeu a été conçu pour enfants (école ou centre de loisirs).
Ici c’est la version « adultes », pouvant être une ressource intéressante à proposer aux structures de formation et/ou aux associations portant un ASL, etc. en direction des publics s’exprimant déjà un peu l’oral ou relevant de la remise à niveau.

Rectos cartes à parler adultes après sortie du confinement
Versos cartes à parler adultes après sortie du confinement
Règles du jeu cartes à parler pour les adultes

Dans ce jeu, il n’y a rien à gagner, mais surtout rien à perdre !! Prenez plaisir à vous écouter dans ce qui est dit, dans ce qui n’est pas dit, sans pression ni obligation, avec bienveillance et soutien mutuel. Bonne reprise à tous !


Si vous avez des questions, des remarques, n’hésitez pas à contacter :
Pascale Balligand : pascale.balligand@ireps-ara.org
Lydiane Artaud : lydiane.artaud@ireps-ara.org