[Formation de formateurs] – DIFLES & DU DILA (Lyon 2) : les inscriptions sont ouvertes !

L’Université Lumière (Lyon 2) / Faculté des Lettres, Sciences du langage, Arts (LESLA) propose chaque année 2 DU (Diplômes Universitaires), qui sont des formations diplômantes destinées à des formateurs / futurs formateurs en inscription individuelle :

  • DU DIFLES
    DIDACTIQUE DU FRANÇAIS LANGUE ETRANGÈRE et SECONDE
    Diplôme Universitaire niveau Licence
  • DU DILA
    DIDACTIQUE : ILLETTRISME et ALPHABÉTISATION
    Diplôme Universitaire niveau Licence

Les deux formations sont programmées en alternance, sur deux semestres, à raison d’un vendredi par quinzaine sur une journée de 8 heures (sauf période de cours en tronc commun).

Lieu de formation : Campus “Porte des Alpes” (Bron-St Priest)

Programmation :
un vendredi par quinzaine de 9h à 13h & de 14h à 18h (sauf période de tronc commun, chaque vendredi, de début septembre à fin juin)

 

Date limite d’inscription : 30 août 2020
Début des cours : 11 septembre 2020

Coût de formation :
1 module = 700 €
2 modules = 1 200 € (1 350 € formation continue)

Voir la Plaquette DUDILA-DUDIFLES 2020-2021

[SIAE] – Proposer une formation « Savoirs de Base » à un.e salarié.e ?

Cette grille est le fruit du travail d’un groupe d’intervenants en Structure d’Insertion par l’Activité Economique (SIAE),
réunis dans le cadre d’un partenariat avec le Centre Ressources Illettrisme AFI/ECRIT 69.

Au cours de l’accompagnement d’un.e salarié.e en insertion, la formation est souvent une étape indispensable… mais la proposer à un moment inopportun (trop tôt ou trop tard) peut être contre-productif…

 

La problématique à laquelle nous avons réfléchi se décline de la manière suivante :

  • Comment s’assurer que c’est le bon moment pour proposer à une personne une entrée en formation ?
  • Quels sont les prérequis (au niveau connaissances mais aussi savoir-être) ?
  • Comment éviter que des personnes assistent à des formations sans vouloir travailler après ?
  • Comment identifier les pistes de progrès ou d’accompagnement avant d’envisager l’entrée en formation ?
  • En cours de formation, à quels aspects sensibles pour la personne rester vigilant ?

Un groupe de travail s’est donc constitué autour de cette thématique, souci de trouver des critères issus de la pratique des uns et des autres (voir participantes ci-dessous).

Nous proposons donc une grille d’analyse sous forme de cible, 9 axes et 4 niveaux pour chaque axe.
Voici les 9 axes dégagés :

  1. Créer des liens entre la théorie et la pratique
  2. Arriver à gérer l’incertitude en autonomie
  3. Etre disponible
  4. Maîtriser suffisamment la langue française
  5. Avoir des projets à moyen terme
  6. Identifier et nommer ses acquis
  7. Intégrer un collectif
  8. Etre conscient de ses besoins
  9. Maitriser les gestes mentaux

NB. L’objectif n’est pas de conditionner l’entrée en formation de la personne à l’acquisition du 4ème niveau pour chacun des axes, mais plutôt de conscientiser les différentes étapes.

Selon la formation envisagée, des adaptations seront nécessaires : entrer dans une formation qualifiante est plus exigeante en prérequis techniques, le manque de maitrise à l’oral pour les personnes non-francophones est parfois rédhibitoire… Nous nous sommes plutôt attachées à travailler sur les compétences « soft kills » qui favorisent un apprentissage en groupe réussi.

Cette grille sera améliorée grâce à vos remarques et expériences.
Merci de vos retours !


En savoir plus sur les 9 axes
et les 4 niveaux par axe

Grille d’analyse
→ Tableau synthétique

Grille d’analyse
→ Cible


Participantes au groupe de travail :

  • Karine DUSSURGET – SynergIAE 69
  • Fathia DEMDOUM – Ariel Services
  • Véronique LACROIX – Solidarités Services
  • Houda DEBOUBA – Solidarités Services
  • Muriel BOURDELIN – RIB
  • Laure SOUVIGNET – Régie de Quartier Eurequa
  • Dominique GENTY – AFI/ECRIT69

Contact pour plus d’informations : dominique.genty@afi3.fr

[Coronavirus] – Reprise de l’accueil en formation : outil d’aide à la décision

Le ministère du Travail a publié ses recommandations et conseils à destination des acteurs intervenant dans le champ de l’apprentissage et la formation professionnelle continue sous le titre « Reprise de l’accueil en formation : outil d’aide à la décision« .

Ce dossier comporte des recommandations et des conseils pour l’organisation des enseignements et la priorisation des publics et/ou des formations, le recrutement et l’orientation en formation et les modalités de diffusion des informations préalables à la reprise, en lien avec les financeurs et les entreprises.

Les contraintes sanitaires vont certainement amener à revoir les capacités d’accueil en formation. Un constat qui « conduit à devoir prioriser les publics accueillis en formation présentielle ou les formations elles-mêmes », souligne le ministère du Travail. La priorisation tient compte des publics suivants :  les publics qui n’ont pu suivre les cours à distance (notamment du fait de l’absence de matériel informatique, de ‘réquisition’ par l’employeur, de manque d’autonomie ou de difficultés d’assimilation et en cas de décrochage) ; les publics inscrits dans les formations préparatoires : prépas apprentissage, prépas compétences, formations savoirs de base et préparatoires ;  les publics qui ont « décroché », et qui ont rencontré des difficultés pédagogiques à suivre la formation à distance ».

→ Télécharger le dossier et en savoir plus

A NOTER : le ministère a également publié un guide des pratiques sanitaires du secteur de la formation professionnelle pour la reprise d’activité dans le contexte de pandémie du COVID-19 à télécharger ici 

Source : Ministère du travail / relais par ANLCI, mai 2020

[Eclairage] – Marché de formation 100% à distance : zoom sur les formations certifiantes proposées par l’AFPA

logo-afpa 

Dans le contexte actuel, l’Etat dans le cadre du PIC (Plan d’Investissement dans les Compétences) vient de lancer un marché de formations 100 % à distance. Ainsi, depuis le 26 mars, plus de 150 formations sont possibles pour les demandeurs d’emploi, dans des secteurs très variés – dont la certification en FLE (Français Langue Etrangère) ou la Remise à niveau via la certification CLEA par exemple.

Ces formations sont gratuites, et les demandeurs d’emploi, en fonction de leur situation individuelle, sont indemnisés durant la formation.

Dans le Rhône, voici la liste des formations certifiantes accessibles 100 % à distance, proposées par l’AFPA aux demandeurs d’emploi (http://afpa.fr/100pour100adistance) :

Comment s’y inscrire ?

  • Vous trouverez le catalogue des formations proposées en pièce jointe. Ces formations sont également publiées sur nos différents outils, en utilisant le mot-clef « Solution 100 % à distance » :  page « Trouver ma formation »  sur pole-emploi.fr ; l’application pour SmartPhone « Ma Formation » ; ou encore « La Bonne Formation » sur l’Emploi Store.
  • Pour s’inscrire, les demandeurs d’emploi doivent contacter directement l’organisme de formation, en se rendant sur le site internet qui est indiqué dans le tableau. La personne sera ensuite recontactée par l’organisme de formation, qui lui proposera soit directement des tests en ligne, soit un RDV (modalités précisées dans le pavé inscription de la fiche de formation, avec les prérequis).
  • Vous trouverez ICI plus d’informations sur ce sujet.

[Outils] – Sept idées pour utiliser les téléphones portables en classe

Témoignage :

« Dès qu’ils commencent à jouer avec leur téléphone, ils ont fini, ou ils n’ont pas fini, mais ils s’ennuient. Donc, quand nous voulons que les gens arrêtent de gribouiller, nous leur donnons quelque chose à voir avec leurs stylos. Pourquoi ne pas trouver un but à leurs téléphones portables ?

L’article m’a fait réfléchir sur la façon dont les téléphones portables sont utilisés dans mes cours. Parfois, j’ai encouragé mes élèves à les utiliser et parfois j’ai demandé qu’ils soient rangés. Parfois, j’ai demandé à un élève d’un groupe d’utiliser son téléphone pour le travail de groupe et parfois j’ai demandé aux élèves de faire quelque chose de créatif et ils décident tous de rechercher sur Internet de l’inspiration et des idées.

Après avoir lu l’article, j’ai commencé à réfléchir aux différentes activités pour lesquelles j’ai utilisé les téléphones portables. Voici sept idées. »

→ Voir la suite ici : tecknologic

Source : Presse-Papier CRI Auvergne