[Coronavirus] – Reprise de l’accueil en formation : outil d’aide à la décision

Le ministère du Travail a publié ses recommandations et conseils à destination des acteurs intervenant dans le champ de l’apprentissage et la formation professionnelle continue sous le titre « Reprise de l’accueil en formation : outil d’aide à la décision« .

Ce dossier comporte des recommandations et des conseils pour l’organisation des enseignements et la priorisation des publics et/ou des formations, le recrutement et l’orientation en formation et les modalités de diffusion des informations préalables à la reprise, en lien avec les financeurs et les entreprises.

Les contraintes sanitaires vont certainement amener à revoir les capacités d’accueil en formation. Un constat qui « conduit à devoir prioriser les publics accueillis en formation présentielle ou les formations elles-mêmes », souligne le ministère du Travail. La priorisation tient compte des publics suivants :  les publics qui n’ont pu suivre les cours à distance (notamment du fait de l’absence de matériel informatique, de ‘réquisition’ par l’employeur, de manque d’autonomie ou de difficultés d’assimilation et en cas de décrochage) ; les publics inscrits dans les formations préparatoires : prépas apprentissage, prépas compétences, formations savoirs de base et préparatoires ;  les publics qui ont « décroché », et qui ont rencontré des difficultés pédagogiques à suivre la formation à distance ».

→ Télécharger le dossier et en savoir plus

A NOTER : le ministère a également publié un guide des pratiques sanitaires du secteur de la formation professionnelle pour la reprise d’activité dans le contexte de pandémie du COVID-19 à télécharger ici 

Source : Ministère du travail / relais par ANLCI, mai 2020

[CLEA] – Campagnes d’habilitation en cours, jusqu’au 17 avril : CléA et CléA Numérique

Afin de permettre la reconnaissance et l’élévation des compétences ainsi que la sécurisation des parcours professionnels, les partenaires sociaux ont élaboré deux certifications interprofessionnelles, CléA et CléA numérique, qui s’appuient chacune sur un référentiel unique, applicable à tous publics et à tous secteurs.

Le certificat CléA se définit comme l’ensemble des connaissances et compétences qu’un individu, quel que soit son métier ou son secteur, doit maitriser afin de favoriser son employabilité. Il est enregistré au Répertoire spécifique des certifications et habilitations depuis le 5 septembre 2016.
→ Consultez la fiche certificat CléA

Le certificat CléA numérique – élaboré conjointement avec la DGEFP – concerne les usages fondamentaux du numérique dans l’environnement professionnel. Il est enregistré au Répertoire spécifique des certifications et habilitations depuis le 12 septembre 2018.
→ Consultezla fiche certificat CléA numérique.

 

L’association paritaire Certif’Pro détient, conformément à l’arrêté ministériel du 19 février 2019, les droits de propriété de CléA et CléA numérique. Afin de garantir la qualité des prestations proposées, Certif’Pro a mis en place un dispositif d’habilitation des organismes, qui fait l’objet de campagnes régulières.

 

CAMPAGNES D’HABILITATION 1ER SEMESTRE 2020

 

CERTIFICAT CLÉA

Résultat de recherche d'images pour "clea"
L’habilitation est obligatoire pour tout organisme qui souhaite évaluer dans le cadre de Certificat CléA.
→ Consultez le règlement d’habilitation dans sa dernière version en date du 25 février 2020.

Candidater pour devenir un organisme d’évaluation dans le cadre du certificat CléA
Pour être habilité en qualité d’organisme évaluateur dans le cadre du certificat CléA, vous devez remplir le dossier de réponse ci-jointet le renvoyer par e-mail à l’adresse suivante : secretariat@certif-pro.fr
⇒ Date limite de réception de la demande : vendredi 17 avril 2020

 

 

CERTIFICAT CLÉA NUMÉRIQUE

Résultat de recherche d'images pour "clea numerique"L’habilitation est obligatoire pour tout organisme qui souhaite évaluer et former dans le cadre du certificat CléA numérique.
→ Consultez le règlement d’habilitation dans sa dernière version en date du 25 février 2020

Candidater pour devenir un organisme en charge de l’évaluation et de la formation dans le cadre du certificat CléA numérique
Le cadre de réponse pour CléA numérique est disponible sur la plateforme CléA numérique.
⇒ 
Date limite de dépôt de la demande : vendredi 17 avril 2020

 

EXAMEN DES DEMANDES D’HABILITATIONS – CAMPAGNES 1ER SEMESTRE 2020

Les demandes d’habilitation dans le cadre des certificats CléA et CléA numérique seront examinées lors du conseil d’administration de Certif’Pro qui se tiendra le 23 juin 2020.

La décision de Certif’Pro sera notifiée à chaque organisme dans un délai de 20 jours ouvrés à compter de la date de la réunion du Conseil d’administration, par e-mail avec accusé de réception, à l’adresse e-mail communiquée par le Candidat.

Contact : secretariat@certif-pro.fr

Source :
https://www.certificat-clea.fr/campagnes-dhabilitation/
Pour en savoir plus :
https://www.certificat-clea.fr/

[Retour sur la JNAI] – Lutter contre l’illettrisme, oui mais comment ? Bourg-en-Bresse, 16/09

Aujourd’hui, 2 500 000 jeunes et/ou adultes actifs sont en difficulté avec les compétences de base (compétences en compréhension et/ou expression écrite, mathématiques, numériques…), ce qui peut freiner voire empêcher des actes de la vie quotidienne ou professionnelle. Les situations d’illettrisme sont dites « difficiles » à identifier et encore « taboues » dans notre société.

Choisir de réapprendre à lire-écrire-compter à l’âge adulte n’est pas une démarche facile : seulement 1% des personnes en situation d’illettrisme font la démarche de réapprendre à lire, écrire, compter à l’âge adulte.

Actuellement, les solutions d’accompagnement formatif sont trop peu nombreuses sur les territoires ou mal adaptées. Cependant, des acteurs mettent en œuvre des modalités d’accompagnement qui permettent des parcours remarquables.

 

Lundi 16 septembre 2019, les équipes des centres ressources illettrisme de l’Ain, de la Loire, du Rhône, ont profité des Journées Nationales d’Actions contre l’Illettrisme pour favoriser la mobilisation de nombreux acteurs (ADEA Formation, l’ADSEA01, ALPES Formation, ATELEC « Lettres pour l’Etre », la Chaîne des Savoirs, le Cinémateur, ELLIPPS, ESCAZAL-films, l’IFSI-CPA, la Ville d’Oyonnax) en participant, échangeant autour du thème : Lutter contre l’illettrisme, oui mais comment ?

 

 

 

 

 

 

 

 


→ 
Conférence de Anne Vinérier : « Entreprendre de réapprendre en situation d’illettrisme », avec la participation de 2 ambassadrices de la Chaîne des Savoirs, et l’organisme de formation ELLIPPS de Roanne

Cette journée de sensibilisation s’est déroulée le matin autour de la conférence « Entreprendre de réapprendre » d’Anne Vinérier, docteur en sciences de l’éducation, accompagnée de deux ambassadrices de la Chaîne des Savoirs de Roanne qui ont témoigné de leur parcours et des étapes, « des portes » à franchir, à ouvrir, pour passer de l’ombre à la lumière* et prendre la parole comme elles le font désormais.
(*en référence au mythe de la caverne de Platon, explicité en première partie de l’ouvrage d’Anne Vinérier)

 

→ Paroles d’acteurs : quelles propositions pour qui ? Zoom sur 4 actions qui permettent, chacune à leur manière, et auprès de publics divers (jeunes, demandeurs d’emploi, salariés…) de favoriser la littératie.

Durant la seconde partie de matinée des acteurs de l’accompagnement social et de la formation ont présenté des actions menées dans leurs structures pour permettre des parcours adaptés aux situations de salariés, jeunes sortis du système scolaire, femmes et hommes en insertion sociale et/ou professionnelle.
A cette occasion, Patrick, apprenant et administrateur de l’association ATELEC a témoigné de son parcours et des difficultés rencontrées pour passer lui aussi de l’ombre à la lumière. Le pôle numérique de l’ADEA-formation a témoigné de l’importance de la sensibilisation, de la professionnalisation des futurs conseillers médiateurs numérique, en vue d’adapter l’accompagnement aux usages du numérique en direction de personnes en situation d’illettrisme.