[Appel à projets national] – Intégration des étrangers primo-arrivants, dont les BPI, jusqu’au 17/05

page1image15320288

La direction générale des étrangers en France (DGEF) et la délégation interministérielle chargée de l’accueil et de l’intégration (DIAIR) lancent un appel à projets national commun relatif à l’intégration des étrangers primo-arrivants, dont les bénéficiaires de la protection internationale.

Les actions prévues au niveau national ou interrégional font l’objet du présent appel à projets.

Les priorités de l’appel à projets sont les suivantes, avec une attention particulière portée aux projets innovants ou comportant des expérimentations, l’innovation pouvant concerner la nature du projet en lui-même, le procédé, l’organisation ou la diffusion.

Télécharger l’appel à projet 2021 du Ministère de l’Intérieur, relatif à l’intégration des étrangers primo-arrivants, dont les bénéficiaires de la protection internationale (BPI)


1. Projets à destination directe des primo-arrivants, dont les bénéficiaires de la protection internationale

Seront étudiés avec attention les projets relatifs aux priorités fixées dans le cadre du comité interministériel à l’intégration du 5 juin 2018 :

  • l’accès à l’emploi, notamment grâce à des actions d’accompagnement global ou par la valorisation des qualifications et expériences professionnelles acquises à l’étranger. Les actions en faveur de l’emploi s’adressant spécifiquement aux femmes feront l’objet d’une attention particulière;
  • l’appropriation des valeurs et principes de la République ;
  • l’apprentissage linguistique, notamment à visée professionnelle.

Ces actions devront s’articuler avec celles menées par l’OFII dans le cadre du CIR. Par exemple, dans lecadre d’une action d’apprentissage linguistique, le projet devra démontrer en quoi il est complémentaire de la formation linguistique prescrite par l’OFII à certains étrangers primo-arrivants pour leur permettre d’atteindre le niveau A1 du CERCL.

2. Projets destinés spécifiquement aux bénéficiaires de la protection internationale

Seront étudiés avec attention les projets relatifs à :

  • la promotion de la mobilité géographique, afin de rendre attractif l’ensemble des régions de France et assurer une meilleure répartition territoriale des réfugiés ;
  • la mobilité en matière de transport collectif ou individuel, afin de faciliter les déplacements des personnes réfugiées sur leur territoire d’accueil ;
  • l’accès aux soins, et notamment la prise en charge psycho-traumatique des vulnérabilités spécifiques liées au parcours d’exil ;
  • l’accès à la culture, aux activités physiques et sportives, aux loisirs et au lien social (parrainages, plateformes collaboratives favorisant les contacts entre les réfugiés et l’entourage de proximité, ateliers de cuisine, d’artisanat, ateliers numériques etc.).

3. Projets permettant la création de liens entre jeunes Français, jeunes réfugiés et autres jeunes primo- arrivants dans le cadre du dispositif Fai’R

Fai’R a pour objectif de soutenir des projets favorisant la mobilisation des jeunes Français de 18 à 30 ans en faveur de l’accueil et l’intégration des personnes primo-arrivantes, dont les réfugiés, du même âge. L’enjeu est de favoriser la rencontre et la création de liens entre ces jeunes.

Les projets pourront s’inscrire dans les priorités définies par la Stratégie nationale pour l’accueil et l’in- tégration des réfugiés.

Seront étudiés avec attention les projets relatifs à :

  • l’organisation d’évènements et d’actions, collectifs ou individuels, favorisant la rencontre entre des jeunes Français et des jeunes réfugiés ou autres jeunes primo-arrivants sur l’ensemble des thématiques liées à l’intégration (sport, loisirs, culture, etc.) ;
  • l’organisation de la participation (bénévole, engagement citoyen, démocratie participative) à des évènements publics ou privés (festivals, évènements sportifs, etc.) ;
  • l’organisation de rencontres au sein d’équipements publics (sports, médiathèques, salles de spec- tacles publiques, etc.) ;
  • la participation de jeunes habitants en zones rurales ou périurbaines ;
  • la participation aux évènements qui auront lieu à l’occasion de la journée mondiale du réfugié (20 juin 2021).
Les projets cumulant de multiples actions individuelles ou en petits collectifs seront privilégiés.

4. Projets à destination des acteurs de l’intégration

Seront étudiés avec attention les dossiers relatifs :

  • à la professionnalisation des acteurs de l’intégration : accompagnement des intervenants profes- sionnels et bénévoles par la formation, la création d’outils d’information, de formations, de mises en réseau et d’impulsion d’une dynamique multi-partenariale etc. dans les domaines intéressant les étrangers primo-arrivants ;
  • aux dispositifs de repérage, de mutualisation et d’essaimage de bonnes pratiques.

La sélection des dossiers sera effectuée, en fonction des crédits disponibles, dans le cadre d’un prochain comité de sélection qui se tiendra :

  • le 30 juin 2021 (dossier complet à transmettre avant le 17 mai 2021 à minuit).

Une troisième réunion du comité de sélection pourra être organisée, le cas échéant en septembre, en fonction des crédits restants.

FacebooktwitterFacebooktwitter