[Replay Webinaire Doc en Stock] – 10/06 : Théâtre et apprentissage du français : interaction / communication

[Webinaire Doc en Stock] – 10/06 : THÉÂTRE ET APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS : COMMENT FAVORISER LES INTERACTIONS ET LA COMMUNICATION ORALE DES APPRENANTS ?

Ce webinaire proposait d’outiller les intervenants linguistiques autour des principaux objectifs de communication relatifs à chaque niveau du CECRL.
Il s’agissait de permettre d’appréhender la langue française par le corps et l’action et de faciliter la prise de parole et la confiance au sein du groupe, en proposant des jeux de rôle adaptés aux apprenants et permettant l’évaluation de l’oral.
Avec Ana León Moreno, enseignante de français, spécialiste du français ludique et du théâtre et formatrice de formateurs.

[MOOC] – « Vivre en France », par l’Alliance Française

L’Alliance française Paris Ile-de-France a réalisé une collection de MOOC à destination des étrangers pour faciliter l’apprentissage du français langue étrangère.

La collection de MOOC intitulée « Vivre en France – cours de français » propose plusieurs parcours pour les apprenants, en auto-apprentissage, pour atteindre les niveaux A1, A2 et B1 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

Ces cours à destination des non-francophones sont accompagnés d’outils pédagogiques sur lesquels les professeurs de FLE peuvent également s’appuyer.

 

Les cours encore ouverts sont :

→ Pour s’y inscrire, il suffit de se créer un compte sur la plateforme gratuite France Université Numérique (FUN) :
https://www.fun-mooc.fr

3

[Mobilisation] – Lancement d’une recherche-action pour le « Français pour Tous »

Le français pour tous

La Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France, la Cimade, le Secours Catholique Caritas France, le RADyA et Germae sont à l’initiative d’une mobilisation inter-associative pour défendre l’apprentissage du français pour tous.

Pour 2021, un projet de « RECHERCHE-ACTION » est lancé, ayant pour buts et objectifs de :

• Ancrer la mobilisation dans un processus participatif des acteurs et bénéficiaires des actions
  • Analyser les appuis et difficultés rencontrés par les personnes migrantes allophones pour accéder à langue française et donc recevoir un accueil digne
  • Mobiliser les apprenants et les acteurs des associations pour comprendre les causes, analyser ensemble les difficultés d’accès aux formations linguistiques, et se mettre en action pour faire changer les choses
• Répondre à la question : comment la politique linguistique est-elle vécue ?
  • En quoi ces actions contribuent-elles à leur « intégration » dans la société française ?
    Comment décrivent-ils les modalités de cette intégration obtenue par l’apprentissage du français dans les associations ?
    Quelle est l’importance de l’apprentissage du français pour eux ?
• Préparer des actions et des prises de parole pour que les participants interviennent directement auprès des élus et des décideurs et ainsi peser sur les politiques, localement et nationalement.
Plusieurs « groupes de recherche » pourraient être mis en place sur différents territoires en s’appuyant sur les réseaux volontaires., rendant ainsi compte de la diversité des expériences et des réponses apportées, et s’inscrivant dans la durée (une année scolaire dans un premier temps).
Cette démarche serait un nouveau mode de mobilisation et d’actions partant des personnes directement concernées, soutenu par le collectif Le Français pour tous.
Elle créerait les conditions pour :
-un partage d’expériences entre personnes directement concernées, bénévoles et salariés sur leur vécu des formations linguistiques
-un apprentissage de la prise de parole et de l’expression de son point de vue, d’analyse des politiques publiques et ses effets
-une remontée d’actions concrètes et transformatrices émanant du terrain
-une mobilisation locale et décentralisée autour du droit au français pour tous

Le collectif recherche  :
• une structure/équipe de recherche (sociologues et/ou psychosociologues et/ou autres chercheurs en sciences humaines et sociales) ayant déjà travaillé sur ces sujets dans des milieux associatifs, et ayant la recherche-action comme méthodologie.
• des structures volontaires pour participer à la démarche
• la mise en place d’un comité de pilotage avec des membres du collectif et les chercheurs voire d’autres associations ou acteurs de l’éducation populaire

Pour en savoir plus : http://lefrancaispourtous.fr/

 

[Focus] – Expérimentation dans le Haut Bugey : Parcours inclusif « Filière Bois / FLE » pour primo-arrivants

Sous l’impulsion de la DIRECCTE et de la DDCS de l’Ain, différents partenaires : direction territoriale Pôle Emploi de l’Ain, branche professionnelle, Alfa3a, employeurs, Mobil’emploi, MFR, OPCALIA, ECRIT01 se sont mobilisés, ont constitué un groupe de travail afin de co-construire une réponse formative au regard d’un besoin en main d’œuvre lié aux métiers du bois.

Chaque structure a mis son expertise au service de cette action expérimentale et a su trouver des solutions pour surmonter les difficultés rencontrées (au regard de la mobilité, de l’hébergement par exemple).

Les étapes de ce parcours ont été : 

  • Sourcing /Envoi de la fiche action à l’ensemble des prescripteurs (DIRECCTE) : PRIR, centres d’hébergement asile et réfugiés, OFII, service public de l’emploi – une interlocutrice unique a été identifiée au sein de Pôle Emploi pour constituer le groupe
  • Identification des entreprises participantes par FIBOIS
  • Organisation des visites avec l’appui de BAB ( la boite à bois). à raison de 2 demi-journées en présence de l’OF
  • Réalisation des tests de positionnement pour les bénéficiaires qui seront intéressés par le parcours.
  • Organisation de Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel (PMSMP)
  • Démarrage du DELF PRO

6 candidats (ayant le statut de réfugiés) ont intégré le DELF PRO à raison de 300h de formation+ 90h de stage (09/03/2020).

L’expérimentation FOS Bois a été valorisée et retenue en tant qu’action prioritaire dans le cadre de la déclinaison régionale de « la mobilisation nationale pour l’emploi et la transition écologique ».

 

[Outil] – J’APPrends, une nouvelle application pour les apprenant.e.s peu scolarisé.e.s

Beaucoup d’adultes migrant.e.s se trouvent à leur arrivée en France dans le double besoin d’apprendre à communiquer en français et d’acquérir la maîtrise des compétences clés (se repérer dans l’espace, le temps, calculer, savoir utiliser les outils numériques…).

Un parcours d’apprentissage long est donc nécessaire pour accéder à un niveau d’autonomie et être à l’aise dans la vie sociale et professionnelle en France.

Au cours de ces dernières années d’enseignement auprès de publics migrants, nous avons fait un double constat : ces (futur.e.s) apprenant.e.s utilisent leur smartphone avec beaucoup d’habileté et de plaisir ; les formateurs.rices professionnel.le.s et bénévoles qui les accompagnent dans ce parcours ont besoin de ressources adaptées et complémentaires aux formations.

Nous avons donc imaginé J’APPrends, une appli d’apprentissage du français gratuite et adaptée aux besoins de ces apprenants : intuitive, ludique, utilisable en autonomie et en complémentarité des cours de français et d’alphabétisation.

Le prototype est prêt et la version 1 est en développement !

Source : Langues Plurielles :

https://langues-plurielles.fr/index.php/nos-projets/j-apprends