[Outil] – Questionner, observer, décrire : découverte du monde du travail pour jeunes allophones

Résultat de recherche d'images pour "questionner observer décrire image"


16 ateliers pour mieux comprendre le monde du travail, une approche culturelle au service des apprentissages.

Cet outil pédagogique a été produit dans le cadre du projet « Ressources par et pour les élèves allophones arrivants non scolarisés antérieurement de lycée professionnel », réalisé par le Casnav de Paris, porté par le GIP-FCIP et cofinancé par le Fonds social européen en 2017-2018.

S’appuyant sur une méthodologie issue des sciences sociales et conçu pour s’adapter à tout niveau scolaire ou de formation, il décrit le déroulement de 16 ateliers interdisciplinaires organisés en 7 axes suivant une démarche visant à l’autonomisation des élèves dans leur découverte des métiers et de la vie professionnelle.

→ Télécharger l’outil gratuitement en ligne :
https://ouvrage-qod.scola.ac-paris.fr/#page=57

[Outil] – Santé : TraLELHo, un site web pour briser la barrière de la langue avec les patients

50 phrases essentielles, traduites dans 190 langues, voilà ce que permet TraLELHo, un site conçu par Marion VERDAGUER, infirmière aux urgences du CHU de Rennes. Son outil facilite désormais la communication entre le personnel de l’hôpital et ses patients.

Marion Verdaguer infirmière aux urgences à Rennes à l'origine du site TraLELHo / © DR

Marion Verdaguer infirmière aux urgences à Rennes à l’origine du site TraLELHo / © DR


TraLELHo (traduction pour les étrangers à l’hôpital)
est le site internet inventé par Marion Verdaguer, infirmière d’accueil la nuit aux urgences du CHU de Rennes. Il permet de traduire 50 phrases essentielles lors d’une consultation, réparties sur huit thèmes : les circonstances, la douleur, la neurologie, le respiratoire, le circulatoire, le malaise, le digestif, les antécédents.
Source : Par Emilie Colin

[Outil] – Traducmed : un outil pour l’accueil des personnes étrangères allophones

Comment faire pour poser les bonnes questions à une personne migrante allophone ?
L’outil numérique Traducmed Accueil Migrants répond à ce besoin. Disponible pour ordinateur et smartphone, il propose des questions en 38 langues.

Pour en savoir plus :
https://www.lacimade.org/traducmed-accueil-migrants-un-outil-de-traduction-pour-laccueil-des-etrangers-allophones/?fbclid=IwAR2qgjHXifUXtcPz8rt1JVMVV3_8JZc9uI2rJmsUIJCDLo1wl30CG649EYg

[Outil] – Nouveaux livrets de santé bilingues en 15 langues

Résultat de recherche d'images pour "livret santé bilingue""Santé publique France publie l’édition 2018 des nouveaux livrets de santé bilingues disponibles en 15 langues. Elaborés avec le Comité pour la santé des exilés (Comede) et plusieurs associations partenaires, les livrets de santé bilingues sont un support de communication et de dialogue pour les personnes migrantes et les professionnels de la santé ou du social.

[…] L’édition 2018 est enrichie dans son contenu notamment sur la santé mentale, les maladies chroniques, la grossesse…Elle aborde les principales thématiques de santé et de prévention et fournit des informations pratiques pour faciliter l’accès aux soins et la vie quotidienne.
La compréhension est facilitée par la présentation bilingue sur une double page avec d’un côté, le texte en français et de l’autre côté, le même texte dans l’une des 15 langues disponibles : anglais, albanais, arabe, bengali, chinois mandarin, créole haïtien, dari, espagnol, géorgien, mandarin, ourdou, portugais, roumain, russe, tamoul, turc.

Les livrets sont téléchargeables sur le site

https://www.santepubliquefrance.fr/revues/les-livrets-de-sante-bilingues-outils-de-liaison-entre-migrants-et-professionnels-de-la-sante-ou-du-social

[Réforme] – Déclaration du Premier ministre sur les programmes d’intégration des immigrés

Au mois de février 2018, le député Aurélien Tâché présentait 72 propositions pour l’intégration des migrants. Le 5 juin, le gouvernement a dévoilé sa feuille de route selon quatre axes : l’apprentissage du français, la formation civique, l’accès à l’emploi et la prise en compte des situations particulières, notamment celle des réfugiés.
Les cours de français sont au premier rang de ces décisions:

  • Le nombre d’heures de cours de français passera de 100 à 400 heures, 600 heures sont prévues pour les publics non scolarisés antérieurement.
  • Les gardes d’enfants seront développées afin que les parents puissent assister aux cours de français.
  • Les demandeurs d’asile qui ont le plus de chances d’obtenir le statut de réfugié pourront suivre des cours de français dès le début du processus de demande de protection. Le gouvernement pense particulièrement aux titulaires d’un visa pour asile et aux bénéficiaires de la relocalisation.
  • La durée de la formation civique dispensée dans le cadre de Contrat d’intégration républicaine passera de 12 heures à 24 heures. Aurélien Tâché en préconisait 60.
  • En concertation avec M. Blanquer, Ministre de l’Education nationale, les moyens alloués au programme « Ouvrir l’école aux parents pour la réussite des enfants » verra ses moyens multipliés par deux.
  • Des formations linguistiques à visée professionnelle.

→ Pour lire la déclaration du Premier ministre
→ Pour lire le dossier de presse