4. COMPETENCES DE BASE : Illettrisme, insertion, littératie numérique… 

Degrés d’illettrisme, ANLCI, Compétences Clés, CLEA, illectronisme…
De quoi parle-t-on ?

→ Quelle est la définition de l’illettrisme ?

L’illettrisme qualifie la situation de personnes de plus de 16 ans qui, bien qu’ayant été scolarisées, ne parviennent pas à lire et à comprendre un texte portant sur des situations de leur vie quotidienne, et/ou ne parviennent pas à écrire pour transmettre des informations simples.

Pour certaines personnes, ces difficultés en lecture et écriture peuvent se combiner, à des degrés divers, avec une insuffisante maîtrise d’autres compétences de base comme la communication orale, le raisonnement logique, la compréhension et l’utilisation des nombres et des opérations, la prise de repères dans l’espace et dans le temps etc. Malgré ces déficits, les personnes en situation d’illettrisme ont acquis de l’expérience, une culture et un capital de compétences en ne s’appuyant pas ou peu sur la capacité à lire et à écrire. Certaines ont pu ainsi s’intégrer à la vie sociale et professionnelle, mais l’équilibre est fragile, et le risque de marginalisation permanent. D’autres se trouvent dans des situations d’exclusion où l’illettrisme se conjugue avec d’autres facteurs.

Source : Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme – ANLCI, septembre 2003


→ Profils d’apprentissage : On parle souvent de situation d’illettrismes (au pluriel) en indiquant bien la diversité des profils des personnes.
Les personnes en situation d’illettrisme ont parfois recours à des stratégies d’apprentissage, de contournement ou d’adaptation plus ou moins efficaces. Les manières de vivre cette situation sont aussi très différentes ; certains développent un sentiment de honte, un déni de leurs difficultés, de la colère, un sentiment d’impuissance…
Tous ces facteurs rendent le repérage difficile pour des interlocuteurs non-avertis.L’entrée en formation est parfois difficile à envisager, par peur du « scolaire », anticipation du sentiment d’échec, prise de conscience du temps nécessaire pour atteindre l’autonomie à l’écrit…
De manière générale, les personnes progressent par paliers d’apprentissage, avec un grand besoin de sécurisation et une autonomie limitée.

→ Au niveau de la maitrise de la langue : Les acquis en langue écrite (lire ou écrire) ne sont pas ou plus stabilisés.



Vous trouverez ci-dessous des documents et des Fiches Ressources [FR] permettant de clarifier ce qui a trait aux compétences de base et à la lutte contre l’illettrisme. Différents Centres Ressources Illettrisme ont participé à la création de Kits pratiques, capitalisés par l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme (ANLCI), que vous trouverez dans certains dossiers thématiques :

Illustrations des degrés d'illettrisme

Résultat de recherche d'images pour "internet"
Les 4 Degrés du Cadre National de Référence de l’ANLCI Illettrisme & CLEA Illettrisme & Salariés fragilisés

Illettrisme, illectronisme & littératie numérique


ANLCIPour aller plus loin :

 Le site de l’ANLCI – Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme : www.anlci.gouv.fr
♦ Le site Illettrisme Solutions

 

A venir > Une sélection « bibliographique » argumentée et déclinée en plusieurs rubriques : ouvrages essentiels / articles / films de fiction / documentaires / témoignages d’apprenants / fonds d’ouvrages « Faciles à lire »…

⇒ Découvrez d’ores et déjà
la bibliographie sélective
(romans, essais, témoignages…)
du CRI Auvergne !

Vous avez une demande, une attente spécifique ?
Vous pouvez nous contacter via contact@parlera.fr

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus