[Outils] – Mise à jour de la sitographie ECRIT69 pour l’auto-apprentissage : sélection de sites, applis, MOOC

Le numérique permet aux publics équipés et déjà aguerris de maintenir une dynamique d’apprentissage en attendant, en parallèle ou après une formation.

L’équipe d’AFI/ECRIT69 a mis à jour en novembre 2023 sa sitographie dédiée à l’auto-apprentissage pour les apprenants d’origine étrangère
souhaitant se former en français en autonomie par le numérique, en 3 volet : sites Internet + applications + MOOC :

SITES INTERNET APPLICATIONS MOOC
Sélection de sites internet
adaptés pour les publics FLE :
– apprenant le français comme une langue étrangère
– souhaitant enrichir son vocabulaire, travailler la compréhension orale…
– souhaitant se préparer à certaines certifications (DELF, TCF)
En +
Découvrez les grilles d’analyse de 8 sites internet permettant l’auto-apprentissage du FLE
Sélection d’applications adaptées pour :
– les publics « alpha », peu lecteurs/scripteurs
– les publics « FLE »
– les publics en difficulté avec les compétences de base (écriture, calcul, code de la route…)
Sélection de MOOC (cours à distance)
adaptés pour :

– les publics « FLE », niveaux débutant A1 / élémentaire A2 / intermédiaire B1
– les publics « FLE » de niveau au moins A2, souhaitant travailler en France (vocabulaire métier)
– les publics souhaitant comprendre les valeurs de la République Française

Et en plus :

  • Langues Plurielles a mis à jour en mai 2023 sa « cartographie numérique » : un schéma pour se repérer parmi tous les outils FLE pour adultes migrants qui existent !
  • Outils pour l’auto-apprentissage, mais aussi ressources pour les animateurs / formateurs : retrouvez toutes les sélections d’outils (et d’autres encore !…) sur le Pearltrees ECRIT69

ecrit69

Ce travail collaboratif est mis à disposition de tous, dans un esprit de mutualisation.
N’hésitez donc pas à nous communiquer vos commentaires et suggestions d’ajouts ! ecrit69@afi3.fr

[Outils] – Quels organismes de formation peuvent apporter des réponse aux besoins des salariés et/ou des entreprises ?

Le Répertoire « OF & Salariés » est désormais disponible en Haute-Savoie !

Ces livrets répertorient les organismes de formation (OF) dans notre région qui peuvent apporter des réponses aux besoins des entreprises et/ou des salariés à la recherche de formation en français / dans les savoirs de base.

Ils ne sont pas exhaustifs et tiennent compte des réponses apportées par chaque organisme de formation. Ils seront mis à jour régulièrement par le réseau des Centres Ressources Illettrisme.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir votre répertoire !

[OFII] – Nouveaux marchés de formation linguistique 2022-2024

Dans le cadre du contrat d’intégration républicaine (CIR), les nouveaux marchés OFII de formations linguistique et civique rentreront en vigueur le 1er janvier 2022.
A VENIR BIENTÔT PARMI LES RESSOURCES PARLERA :
LES FICHES RESSOURCES OFII MISES A JOUR
A SUIVRE !

Pour la formation linguistique, plusieurs améliorations ont été intégrées, parmi lesquelles,  :

  • la professionnalisation de l’évaluation linguistique écrite et orale à l’entrée du parcours de formation en la faisant réaliser par un prestataire et en l’étendant à l’ensemble de l’échelle du cadre européen de référence pour les langues (CERCL), du infra A1 jusqu’au B1 et non plus seulement au seul niveau A1 ;
  • une extension de la possibilité de faire certifier le niveau de langue du signataire du CIR. Le délai de prise en charge de cette certification à l’issue de la formation A1 passe à 12 mois (au lieu de 6 mois). Cette certification sera désormais accessible aux niveaux A2 et B1, niveaux clefs de l’intégration dans l’emploi, dès le positionnement initial effectué en plateforme OFII et en fin de formation complémentaire (parcours A2/B1) dans les 6 mois ;
  • la possibilité de bénéficier d’un bonus d’heures à hauteur de 10 % pour les personnes qui, en fin de parcours 400 h et 600 h, seraient proches d’atteindre le niveau A1. Les signataires seront également incités à s’inscrire plus largement dans les parcours complémentaires A2 (100 heures) et B1, lequel passe à 100 heures.

Les mallettes pédagogiques ont été renforcées pour améliorer la prise en charge des non lecteurs, non scripteurs et accentuer les mises en situation professionnelle.

Pour la formation civique, plusieurs améliorations ont été intégrées, parmi lesquelles :   

  • la refonte des ateliers de la quatrième journée pour se concentrer davantage sur l’insertion professionnelle ;
  • une nouvelle mallette spécifiquement créée pour dispenser la formation civique au format à distance (FAD) pour les deux premières journées ;
  • des livrets de synthèse de la formation et une application mobile dédiée aux signataires, traduits en 10 langues pour permettre une meilleure appropriation des connaissances délivrées.

NB
Les exigences à l’égard des organismes de formation ont été rehaussées notamment avec l’obligation pour ceux de la formation linguistique de détenir la certification « Qualiopi ». Elle a été également prise en compte dans la sélection des offres de formation civique.
Pour la formation civique comme pour la formation linguistique, le recours à la formation à distance (FAD) sera facilité et encadré, pour les personnes en emploi ou qui ont des difficultés pour se déplacer .

[SIAE] – Proposer une formation « Savoirs de Base » à un.e salarié.e ?

Cette grille est le fruit du travail d’un groupe d’intervenants en Structure d’Insertion par l’Activité Economique (SIAE),
réunis dans le cadre d’un partenariat avec le Centre Ressources Illettrisme AFI/ECRIT 69.

Au cours de l’accompagnement d’un.e salarié.e en insertion, la formation est souvent une étape indispensable… mais la proposer à un moment inopportun (trop tôt ou trop tard) peut être contre-productif…

 

La problématique à laquelle nous avons réfléchi se décline de la manière suivante :

  • Comment s’assurer que c’est le bon moment pour proposer à une personne une entrée en formation ?
  • Quels sont les prérequis (au niveau connaissances mais aussi savoir-être) ?
  • Comment éviter que des personnes assistent à des formations sans vouloir travailler après ?
  • Comment identifier les pistes de progrès ou d’accompagnement avant d’envisager l’entrée en formation ?
  • En cours de formation, à quels aspects sensibles pour la personne rester vigilant ?

Un groupe de travail s’est donc constitué autour de cette thématique, souci de trouver des critères issus de la pratique des uns et des autres (voir participantes ci-dessous).

Nous proposons donc une grille d’analyse sous forme de cible, 9 axes et 4 niveaux pour chaque axe.
Voici les 9 axes dégagés :

  1. Créer des liens entre la théorie et la pratique
  2. Arriver à gérer l’incertitude en autonomie
  3. Etre disponible
  4. Maîtriser suffisamment la langue française
  5. Avoir des projets à moyen terme
  6. Identifier et nommer ses acquis
  7. Intégrer un collectif
  8. Etre conscient de ses besoins
  9. Maitriser les gestes mentaux

NB. L’objectif n’est pas de conditionner l’entrée en formation de la personne à l’acquisition du 4ème niveau pour chacun des axes, mais plutôt de conscientiser les différentes étapes.

Selon la formation envisagée, des adaptations seront nécessaires : entrer dans une formation qualifiante est plus exigeante en prérequis techniques, le manque de maitrise à l’oral pour les personnes non-francophones est parfois rédhibitoire… Nous nous sommes plutôt attachées à travailler sur les compétences « soft kills » qui favorisent un apprentissage en groupe réussi.

Cette grille sera améliorée grâce à vos remarques et expériences.
Merci de vos retours !


En savoir plus sur les 9 axes
et les 4 niveaux par axe

Grille d’analyse
→ Tableau synthétique

Grille d’analyse
→ Cible


Participantes au groupe de travail :

  • Karine DUSSURGET – SynergIAE 69
  • Fathia DEMDOUM – Ariel Services
  • Véronique LACROIX – Solidarités Services
  • Houda DEBOUBA – Solidarités Services
  • Muriel BOURDELIN – RIB
  • Laure SOUVIGNET – Régie de Quartier Eurequa
  • Dominique GENTY – AFI/ECRIT69

Contact pour plus d’informations : dominique.genty@afi3.fr

[Outils] – Sept idées pour utiliser les téléphones portables en classe

Témoignage :

« Dès qu’ils commencent à jouer avec leur téléphone, ils ont fini, ou ils n’ont pas fini, mais ils s’ennuient. Donc, quand nous voulons que les gens arrêtent de gribouiller, nous leur donnons quelque chose à voir avec leurs stylos. Pourquoi ne pas trouver un but à leurs téléphones portables ?

L’article m’a fait réfléchir sur la façon dont les téléphones portables sont utilisés dans mes cours. Parfois, j’ai encouragé mes élèves à les utiliser et parfois j’ai demandé qu’ils soient rangés. Parfois, j’ai demandé à un élève d’un groupe d’utiliser son téléphone pour le travail de groupe et parfois j’ai demandé aux élèves de faire quelque chose de créatif et ils décident tous de rechercher sur Internet de l’inspiration et des idées.

Après avoir lu l’article, j’ai commencé à réfléchir aux différentes activités pour lesquelles j’ai utilisé les téléphones portables. Voici sept idées. »

→ Voir la suite ici : tecknologic

Source : Presse-Papier CRI Auvergne